Création entrepriseAvoir sa propre entreprise est le rêve d’un très grand nombre de personnes. Toutefois, avoir une idée ne suffit pas toujours. Le plus important, c’est réussir à la mettre en œuvre. Si vous avez une idée de création d’entreprise, il est indispensable de connaître les différentes étapes nécessaires à sa concrétisation. On vous en parle dans cet article.

En quoi consiste la création d’une entreprise ?

Créer une entreprise, c’est mettre en place de nouveaux moyens de production. Tout part d’une idée création d’entreprise qui, avec le temps, se précise et devient de plus en plus claire. Cela peut même vous amener à prendre le risque de déposer une démission pour création d’entreprise ou à prendre un congé pour création d’entreprise dans la société où vous officiez en attendant de réaliser votre rêve. Vous aurez ainsi plus de temps à consacrer à votre projet.

Toutefois, une entreprise ne se crée pas ainsi du jour au lendemain. Cela peut prendre énormément de temps. Pour mettre cette idée en œuvre, il est important de suivre un certain nombre d’étapes bien précises. En procédant ainsi et en respectant toutes les formalités nécessaires, vous arriverez à créer un emploi non seulement pour vous, mais également pour les autres.

Démarche à suivre pour la création d’Entreprise

Pour créer une entreprise, il faut suivre une démarche bien précise.

1. Rédaction des statuts

C’est une formalité très importante à remplir, car ce n’est que grâce à ce document que vous pourrez obtenir une immatriculation ou déposer votre capital social dans un organisme financier.

Le statut permet de fixer l’ensemble des règles qui régiront le fonctionnement de votre entreprise. Il doit porter de nombreuses mentions telles que la dénomination sociale, la forme de la société, le siège social, la durée, les modalités de transmission des actions, l’objet social, etc..

Si dans ce projet de création d’entreprise, vous avez des partenaires, vous devez d’abord vous entendre sur le fonctionnement de l’entreprise avant la rédaction du document.

2. Construire un Business Plan

Il vous faut à tout prix construire un business plan très efficace. Plus votre business plan est convaincant et plus, vous trouverez une possible aide à la création d’entreprise.

Un bon business plan doit prendre en compte l’étude de marché qui a été faite, les produits et services que vous comptez proposer, votre stratégie, de même que le capital financier nécessaire. De plus, votre document doit être à la fois simple et précis. Il doit pouvoir éclairer ceux qui le liront sur l’entreprise que vous souhaitez créer et en faire ressortir les points forts.

3. Construire un prévisionnel des ventes et rentabilité

Il est important d’étudier la faisabilité de votre projet, de même que les bénéfices que vous pourrez tirer de sa réalisation. Pour cela, il vous faut construire un prévisionnel des ventes et rentabilités. Ce document vous permettra dans un premier d’évaluer les perspectives de développement de votre entreprise et les risques d’échecs ou de pertes.

Pour réussir ce document, vous devez avant tout réaliser une analyse stratégique préalable. De plus, divers éléments devront être pris en compte. Il s’agit notamment du plan de financement prévisionnel, de l’évaluation du chiffre d’affaires de votre prévisionnel financier et de l’évaluation des charges du prévisionnel.

4. Dépôts de marque

En créant une entreprise, vous réalisez un ou plusieurs logos. Vous créez ainsi une ou plusieurs marques. Pour avoir l’exclusivité de votre marque et éviter que l’on ne vous vole vos créations, il est important de protéger votre marque.

Pour ce faire, il faut déposer une demande d’enregistrement auprès de l’INPI. Au cours du dépôt, vous serez amené à payer une certaine somme. La demande quant à elle doit comporter les informations sur les marques déposées, de même que des informations ayant trait à votre identité.

L’enregistrement dure en moyenne deux mois au cours desquels l’INPI vérifiera un certain nombre de choses avant d’enregistrer définitivement votre marque.

5. Conseil sur le choix de la forme juridique

Pour bien choisir votre statut juridique, il est important de tenir compte d’un certain nombre de critères :

  • La volonté de s’associer

Il faut en premier lieu tenir compte du nombre de personnes participant à la création de l’entreprise. Si vous êtes seuls, il vous reviendra de choisir entre l’Auto-Entreprise (AE), l’Entreprise Individuelle (EI), etc. Dans le cas où vous êtes associés, vous devez opter pour des statuts tels que la Société A Responsabilité Limitée (SARL), la Société par Actions Simplifiée (SAS), etc.

  • La protection du patrimoine privée

Si vous désirez protéger vos biens personnels en cas de faillite, vous devez choisir un statut qui vous permet de sauvegarder votre patrimoine. Dans le cas où vous êtes en partenariat, le mieux est d’opter pour une forme à responsabilité limitée.

  • L’ampleur du projet

Si vous envisagez de créer très grande entreprise, il faut choisir un statut juridique qui vous offre de très grandes latitudes. La société par actions simplifiées (SAS) ou la société anonyme (SA) sont les plus indiquées dans ce cas.

  • Les autres critères

Il faut également tenir compte d’autres critères tels que le régime social du dirigeant, le régime fiscal de l’entreprise, les activités réglementées et la crédibilité vis-à-vis des partenaires.

6. Publication de l'Annonce légale

La publication de l’annonce légale est une formalité nécessaire dans le processus de création d’une entreprise. Il s’agit d’une petite annonce que vous publiez dans un journal afin de prévenir le public de la création d’une nouvelle entreprise. Toutefois, le journal en question doit absolument être agréé par la préfecture de votre région.

La publication de l’annonce légale doit contenir un certain nombre d’informations telles que le nom de l’entreprise, son statut juridique, son siège social, son capital social, son immatriculation, l’identification du dirigeant et la durée pour laquelle l’entreprise a été créée.

7. Accompagnement auprès des organismes financiers pour demande de financement

Une fois que tout est en place pour la création de votre entreprise, reste encore à trouver le capital financier nécessaire pour le financement. Si vous ne disposez des fonds nécessaires, vous pouvez vous tourner vers un partenariat d’entreprise. Toutefois, un partenariat pourrait faire naître des conflits d’intérêts sur le long terme. Le mieux serait donc de recourir à une subvention création d'entreprise ou alors de demander un prêt à la création d’entreprise. Pour l’obtenir, vous pouvez faire une demande aux banques ou auprès d’organismes financiers spécialisés dans l’aide à la création de nouvelles entreprises.

Il est aussi possible de demander une aide à la création d’entreprise pole emploi. C’est une institution publique qui se charge de l’emploi en République française. Cette structure octroie bien souvent des appuis pour les projets d’entreprise portés par de jeunes entrepreneurs.

Toutefois, vous devez garder à l’esprit que pour obtenir un financement auprès de n’importe quel organisme financier, votre projet doit être très convaincant et rentable.