Retraite MadelinComme un peu partout dans le monde, la retraite est au cœur des préoccupations de plusieurs Français. Elle est particulièrement redoutée par les travailleurs non salariés, ceux qui connaissent une chute considérable de revenus. Pour pallier ce manque à gagner, le dispositif Madelin leur propose d’épargner sereinement pour percevoir des rentes jusqu’au décès. Nous vous apportons quelques éclaircissements pour mieux comprendre les contrats Madelin et ainsi, choisir la meilleure offre du marché.

Loi Madelin : Retraite

Pour sécuriser ses vieux jours, l'anticipation est de mise et il apparaît essentiel de bien s'y préparer. C'est là tout l'intérêt d'un contrat retraite madelin.

Au sein de la population active, les travailleurs non-salariés (ou TNS) sont particulièrement concernés par cette loi. En effet, leurs cotisations apparaissent moindres en comparaison de celles des salariés. Finalement, leurs pensions obligatoires ne représentent que 50 % de leurs anciens revenus professionnels. Depuis 1994, la loi madelin retraite leur propose de palier cette chute drastique de pouvoir d'achat en épargnant pour leur retraite.

Intérêts et enjeux du dispositif Madelin

Particulièrement apprécié par les professions libérales, les artisans et les commerçants, le dispositif Madelin constitue une solution d'épargne efficace. Grâce aux contrats Madelin, les TNS peuvent se constituer des revenus réguliers pour compléter leur retraite de base et complémentaires obligatoires. Le versement de ces rentes commence au moment du départ en retraite et ne s'arrête qu'au décès.

Purement facultatif, souscrire à un contrat madelin retraite, c'est choisir d'optimiser sa retraite en proposant une fiscalité avantageuse. Les bénéficiaires peuvent en effet, déduire le montant de leurs cotisations du revenu professionnel imposable. Ainsi, la loi madelin retraite est un outil de choix pour cotiser sereinement en vue d'une retraite paisible.

Par ailleurs, cette loi favorisant la retraite complémentaire permet également de réduire ses impôts. Toutefois, on notera qu'une fois que les versements sont entamés, il est impératif de les poursuivre jusqu'à la retraite, sous peine de perdre ces avantages fiscaux.

Contrats Madelin : à qui s'adressent-ils ?

Destiné à atténuer les disparités entre TNS et salariés, l'épargne retraite madelin est exclusivement réservée aux travailleurs non salariés. Parmi les possibles destinataires, on peut notamment citer les professions libérales, les chefs d'entreprises soumis à l'impôt sur les sociétés, les artisans, commerçants ou industriels. Les conjoints collaborateurs peuvent également bénéficier du dispositif, à condition de travailler pour le TNS, sans rémunération et sans avoir de parts dans l'entreprise.

Un dispositif décliné en trois catégories de contrats

Dans la pratique, les TNS peuvent s'orienter vers trois types de contrats :

  • Le contrat mono-support : il est destiné à investir dans un unique fonds en euros. Les bénéficiaires apprécient de voir leur capital, largement investi en obligations, garanti par leur assureur.
  • Le contrat multi-supports : il vise à répartir l'investissement sur plusieurs fonds. Il est composé d'un fonds en euros et d'unités de compte (UC) majoritairement réparties sur des actions. Les assureurs ne garantissent ni le capital, ni les plus-values.
  • Le contrat retraite en points : avec des primes converties en points retraite. Cumulés, ces derniers permettront de calculer un montant de rente versée à la retraite.

Comparateur retraite Madelin : Medicis, Aviva et Generali

Si les travailleurs non salariés s’orientent volontiers vers le dispositif de retraite Madelin, ils ont souvent besoin d’éclaircissements pratiques pour en mesurer pleinement l’intérêt. Ainsi, ils sont nombreux à s’orienter vers un comparateur retraite madelin.

Pourquoi faire appel à un comparateur de retraite Madelin ?

Aujourd’hui, le marché regorge d’offres de contrats et il peut s’avérer très difficile de trouver la plus adaptée. Par ailleurs, pour optimiser le financement de leur retraite, les bénéficiaires doivent respecter certaines conditions. Parmi elles, le plafond retraite madelin peut s’avérer complexe à évaluer. Aussi, il est recommandé de consulter un expert, à même de trouver le contrat le plus avantageux.

Grâce à un simulateur professionnel, il est possible d’avoir une vue d’ensemble du marché et de s’orienter vers le meilleur investissement. L’objectif est double puisqu’il s’agit de s’assurer la meilleure retraite possible tout en défiscalisant au mieux aujourd’hui.

Médicis, Aviva et Generali : trois offres appréciées sur le marché

Si le marché propose aux TNS un large panel de contrats Madelin, trois offres se démarquent.

Parmi les produits retraite qui trouvent écho chez les consommateurs, les contrats Madelin de Médicis, basée sur un contrat à points, séduisent particulièrement. Les TNS apprécient notamment la diversité des rentes disponibles (rente viagère majorée, rente viagère progressive etc.) ainsi que leur caractère réversible. Par ailleurs, les frais sur versements sont faibles et ne dépassent pas 2 %.

Parmi les autres offres de contrats multisupports, Aviva propose une épargne retraite également intéressante. Détenteur du label d’excellence des Dossiers de l’Épargne, le contrat Aviva se caractérise notamment par des frais de transfert gratuit et des garanties de prévoyances particulièrement attractives. De l’exonération des frais à la garantie de bonne fin, les assurés bénéficient d’avantages non négligeables.

Enfin, l’offre de retraite Madelin de Generali est aussi en vogue chez les TNS. En proposant un contrat multisupport, le leader des assurances vie permet aux assurés de répartir leur épargne sur divers fonds. De cette façon, ceux-ci peuvent réduire les risques et profiter des fluctuations du marché. Outre la performance financière, l’assureur propose divers modes de gestion (libre, à horizon ou sécurisé), ce qui est très appréciable.

Epargne et plafond retraite Madelin

Grâce au contrat Madelin, les TNS peuvent cotiser pour une retraite complémentaire tout en bénéficiant de réductions fiscales sur les versements. Bien qu'avantageuses, ces deux composantes sont parfois mal comprises.

Épargne retraite Madelin : comment ça marche ?

Largement déployé chez les travailleurs non salariés, le dispositif Madelin constitue un intéressant système de cotisation volontaire. Dans la pratique, les bénéficiaires s'engagent à alimenter régulièrement leur compte. Chaque année, ils doivent s'acquitter d'une cotisation minimum fixée par l'Etat. Le montant versé résulte d'une entente avec l'assureur, dès la signature du contrat.

Une fois la classe de cotisation choisie, l'épargnant se constitue un capital immobilisé. Ce dernier sera tranformé en une rente imposable et versée dès l'entrée en retraite. Sachez toutefois qu'un Plan Epargne Retraite peut permettre d'assouplir les conditions de sortie en capital de la loi Madelin. Par ailleurs, on notera la possibilité de racheter des années de retraites en cas d'adhésion tardive au dispositif. Cette opération est rendue possible par le versement de montants complémentaires.

Réduction fiscale et plafonnement

En termes de fiscalité, le dispositif offre de belles perspectives aux TNS. La sortie en capital est très avantageuse. En effet, les épargnants ont la possibilité d'en déduire les cotisations de leur revenu professionnel imposable.

Parmi les atouts de ces contrats retraite Madelin, les assurés apprécient la hauteur du plafond de déductions fiscale. Celui-ci ne représente pas moins de 10 % de la part du bénéfice imposable. La réduction est également limitée à huit fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale. Ce montant est augmenté de 15 % du revenu compris entre un et huit fois ce Pass.